Vous trouverez ici quelques images prises avec ou sans télescope, toujours exclusivement avec mon A70.
Certaines, comme la nébuleuse d'Orion sont le résultat d'un compositage de plusieurs poses de 4 à 15 s. D'autres  (constellations) sont des images brutes où j'ai renforcé les niveaux sous Photoshop.

nebuleuse_d_orion_orion_double_amas_de_persee1   

                           
le_triangle_d__t_
Cette photo du triangle d'été n'a rien d'exceptionnel, mais je la trouve intéressante car elle montre que sous un bon ciel(photo prise à 2000 m d'altitude dans le Mercantour) on peut tout de même aller chercher pas mal d'étoiles. Au dessus d'Altaïr,(en bas à gauche) on remarque la petite constellation de Dauphin, petite mais facile à reconnaitre.

cassiopee

Sous le W caractéristique de Cassiopée, on devine le double-amas de Persée.

       

  A la suite de quelques remarques concernant la "lisibilité " des photos générales précedentes, je les reprends avec des indications pour les non-inités.

le_triangle_plan cassiopee_plan

      

m571
Cette photo de M57, la nébuleuse planétaire de la lyre a été faite à un 6° jour de lune. Les conditions n'étaient donc pas idéales, d'autant plus que le ciel était passagèrement voilé. Mais ce premier (et dernier essai) me laissent supposer que je ne suis pas encore assez expérimenté pour pouvoir obtenir beaucoup mieux. Je m'en contenterai donc jusqu'à l'été prochain...

Photo prise début décembre vers 20h. Beaucoup d'humidité, M31 n'est pas visible à l'oeil nu. Pollution lumineuse assez importante. Pas de lune.m273
M 27 est appelée aussi Dumbell,ou nébuleuse de l'haltère. C'est aussi une nébuleuse planétaire. Comme pour M 57 j'obtiens une couleur bleue peut-être est-ce dû au chromatisme de l'A70 (on le voit autour des étoiles brillantes de Cassiopée,ou celle du triangle d'été -photos ci-dessus, prises sans télescope). En fait je ne sais pas qu'elle est la "vraie" (mais cela a-t-il vraiment un sens ?) car sur le web on trouve un peu de tout. A l'oculaire, je ne vois qu'une teinte grisâtre, vaguement bleutée.

 

m15_ag_Voici ma première photo d'un amas globulaire ici M 15. Le résultat doit pouvoir être amélioré en choisissant mieux l'époque de l'année (ici c'est en décembre, tôt dans la soirée), la direction (je pointais vers la ville), le moment lunaire (ici veille du premier quartier), les turbulences (ici mistral fort en altitude) et en faisant des poses plus nombreuses .    

galaxiem_82  Bizarrement cette image de M82 (dans la constellation de la Grande Ourse) a été bien mieux réussie que sa voisine M81 (non publiée ici) alors qu'elles ont été prises à quelques minutes d'écart (la veille de Noël 2005). Cela est peut-être dû à leur différence de contraste et à la faiblesse du capteur de l'APN. Une autre tentative devra être faite pour voir si je peux faire quelque chose d'acceptable avec M81 .   

              

hibou1L'amas du Hibou, dans la constellation de Cassiopée est un bel exemple d'amas ouvert intéressant qui ne soit pas un objet de Messier. Il est répertorié sous le nom NGC 457. Il contient 80 étoiles (certaines ne sont pas visibles, car le temps de pose de l'A70 est limité à 15secondes). L'étoile la plus lumineuse est Phi cassiopeiae; c'est une super-géante.

m1M1, la nébuleuse du crabe, est un objet de Messier qui n'est pas si facile que ça à déceler sous un ciel urbain. C'est un résidu de supernova (explosion d'une étoile massive); il y a quelques siècles il était visible à l'oeil nu, et paraît-il, en plein jour ...

m36m37 m38

m35

Trois amas ouverts sont voisins dans la constellation du Cocher (Auriga), une des faciles à reconnaitre: M36, M37 et M38. Pas très loin d'eux, dans les Gémeaux, on trouve M35. On peut voir sur les photos que ces amas présentent des aspects de types différents suivant leur densité et le grossissement avec lequel on les observe.

.

cocher cocher_plan Pour ceux qui connaissent mal ...

Nouvelle image de la nébuleuse d'Orion. Petit à petit les résultats s'améliorentm42_433

m65_66

.

Voici le couple M65-M66 dans la constellation du Lion. La photo n'est pas très spectaculaire mais intéressante car c'est à peu près ce qu'on peut voir à l'oculaire avec des conditions correctes.



.

_m104

Il y a quelques mois j'aurais sans doute jugé impossible de faire une image de M104 la galaxie du Sombrero (dans la Vierge). Elle est traversée par des bandes de poussières, bien visibles sur la photo. Finalement c'est un sujet relativement facile car assez brillant et contrasté.

.

.
m3

M3 est sans doute un des plus jolis amas globulaires. Il est dans les Chiens de chasse, proche de la frontière avec le Bouvier (dont l'étoile la plus brillante est Arcturus que l'on trouve facilement en prolongeant l'arc décrit par les étoiles du bras de la casserole de la Grande Ourse).

m__13

M 13 est sûrement le plus spectaculaire amas globulaire du ciel boréal. Situé dans la constellation d'Hercule, il se trouve à plus de 23000 années-lumière de nous et comporte plusieurs centaines de milliers d'étoiles.
A ce jour (mai 2006) cette image est sans doute la plus réussie de mes tentatives sur de tels amas. Elle semble montrer qu'il est possible dans certains cas de s'approcher des résultats obtenus avec des appareils bien plus performants.

ngc_46311
NGC 4631 est aussi nommée la galaxie de la Baleine. Elle est située à mi-chemin entre Cor caroli l'étoile la plus brillante des Chiens de Chasse et Melotte 111 un groupe d'étoiles visible à l'oeil nu dans la Chevelure de Bérénice. On peut voir juste à côté de ngc 4631 une autre petite galaxie probablement en interaction avec elle.

.

M_22

M22 est un amas globulaire assez résoluble, mais sa position très basse dans le ciel et le fait qu'il ne soit visible qu'en été rend son observation et sa photographie délicate, car il est fortement soumis aux turbulences. Il faudrait sans doute aller en montagne pour réussir une belle photo.

.

M_17


M17, la nébuleuse Oméga est sûrement la plus belle nébuleuse observable depuis mon jardin, après celle d'Orion bien entendu. . Elle est également très basse, il faut donc de bonnes conditions pour la prendre en photo.Je la préfère à M8 qui a une déclinaison encore plus faible. Evidemment celle que je présente ici n'a qu'un lointain rapport avec celle obtenue avec du bon matériel. mais le résultat me semble tout de même intéressant.

.

CYGNE_

Cette photo a été faite uniquement avec l'apn sur un pied photo. On voit assez bien la voie lactée et sa séparation connue sous le nom de "la fente du cygne".

M_20

La nébuleuse trifide M20 bien que photographiée ici avec de médiocres conditions dévoile facilement ses belles couleurs dès qu'on cumule une trentaine de poses de 15s. Le résultat est malgré tout assez surprenant pour une image faite à l'aide d'un apn compact...

dumbell_

Cette nouvelle photo de M27, prise par bonnes conditions montre que multiplier les poses (ici une centaine !) avec un Apn compact ne fait pas toujours apparaître plus de détails.

M_11

M11, l'amas dit du canard sauvage (il faut vraiment beaucoup d'imagination) se situe dans la petite constellation de l'Ecu de Sobieski au sud-est de l'Aigle. Il est si dense qu'à faible grossissement on dirait un amas globulaire. Sans doute à cause de sa déclinaison, sa photo est assez difficile.

ngc_752_M52

Voici deux nouveaux amas ouverts: celui  de droite est très connu: c'est M52 qui présente l'avantage d'être visible toute l'année (il est entre le W de Cassiopée et l'étoile polaire).

Celui de gauche est injustement méconnu; c'est NGC 752 dans Pégase. Plus subtil que M52 il est cependant splendide pour qui prend le temps de s'y attarder.


M_46web
Voici M46, joli amas discret et assez subtil à l'Est de Sirius. On remarque la nébuleuse planéraire ngc 2438 qui est 1700 années lumière plus proche de nous